rasage barbe

Rasage de la barbe : 13 conseils pour éviter les irritations, rougeurs et boutons

Alors que la barbe est revenue à la mode ces dernières années, se raser correctement reste tout un défi pourtant très apprécié dans le milieu professionnel et personnel. Il est donc essentiel de le faire proprement ! 

En effet, le rasage de la barbe provoque chez beaucoup d’hommes irritations et boutons, le plus souvent au niveau du cou, là où la peau est la plus sensible et subit le plus de frottements. Pour éviter d’agresser leur peau, certains d’entre-nous se sont rabattus sur la tondeuse et la barbe de trois jours. D’autres ont trouvé des solutions plus ou moins viables pour camoufler les imperfections causées par la lame de rasoir. Après beaucoup de recherches et de tests, j’ai pour ma part adopté un rituel qui me permet aujourd’hui de me raser sans engendrer d’irritations et de boutons. 

Le plus important pour en venir à bout est de comprendre d’où vient ce phénomène ; cela vous permettra d’adapter mes recommandations en fonction de votre peau et de vos réactions après rasage.

 

BOUTONS, IRRITATIONS, ROUGEURS : D’OÙ VIENNENT ILS ?

 

Le bouton du poil incarné :

Le poil incarné est, comme son nom l’indique, un poil qui n’arrive pas à sortir de la peau lors de la repousse. Lorsque vous vous rasez, le poil est coupé au même niveau que votre peau, et cette dernière en profite pour se reconstruire par dessus. Il continuera donc de pousser sous la peau, jusqu’à ce que vous réagissiez et essayez de le faire sortir. Il arrive que le poil finisse par sortir tout seul, mais il est souvent trop tard : le bouton est déjà là.

 

Le bouton de la folliculite : 

La folliculite correspond à l’inflammation de follicules pileux, autrement dit à les racines de vos poils. Elle est engendrée par une infection après le rasage, ou part le frottement et l’irritation du passage de la lame sur votre peau. Cette infection donne naissance à de petits boutons.

 

Les rougeurs et irritations :

C’est ce que certains appellent “feu du rasoir” : la peau est tout simplement trop agressée par le passage mécanique du rasoir. Les personnes les plus touchées sont celle qui ont la peau sensible ou les poils de barbe très épais et durs.

 

Le bouton d’acné :

Rien à voir avec le rasage. Il faut arrêter le saucisson…

 

 

RÈGLE N°1 : HYDRATEZ VOUS AU QUOTIDIEN

 

Vous allez râler en lisant cette partie, mais croyez moi, c’est l’étape la plus importante et on finit par s’y habituer.

L’hydratation de la peau du visage, c’est un travail de fond, et utiliser de la crème hydratante seulement après vous être rasé est insuffisant. Le rasage abîme en effet la couche supérieure de votre peau, c’est-à-dire le film gras naturel qui la protège de la déshydratation. Vous aurez donc beau appliquer toutes les huiles et mousses de rasage pour peaux ultra sensibles, votre peau sera toujours aussi sensible à la lame du rasoir. Vous devez donc l’hydrater tous les jours, avant et après le rasage, et même les jours où vous ne vous rasez pas.

Passez vous de la crème hydratante au moins deux fois par jour sur peau propre, le matin et le soir. Si vous le pouvez, ne soyez pas radin et appliquez en jusqu’à quatre fois par jour ! Je sais que c’est un geste difficile pour un homme, mais il est temps d’assumer et de trouver de petites astuces pour prendre soin de votre peau. Comptez environ deux semaines pour bien réhydrater votre peau et en voir les effets.

 

 

RÈGLE N°2 : TONDEZ VOUS LA BARBE

 

Si votre barbe fait plus de 3 mm, tondez vous avant de vous raser ; ça vous évitera un massacre. En effet, plus ils seront longs, plus vos poils de barbe nécessiteront de passages de lame de rasoir. Or, ces mêmes passages vous provoqueront des irritations s’ils sont trop nombreux. Il existe un tas de tondeuses qui peuvent couper jusqu’à 0,4 mm, c’est à dire une barbe de 24h en moyenne. Il existe également le OneBlade de Philips qui tond à moins de 1 mm et que je vous recommande totalement ! Ces tondeuses ont d’ailleurs, pour beaucoup d’entre nous, définitivement remplacé le rasoir, car la barbe paraît presque rasée !

 

 

RÈGLE N°3 : PRENEZ UNE DOUCHE CHAUDE

 

La chaleur a deux effets bénéfiques sur votre peau : en dilatant les pores de votre peau, il sera plus facile de la nettoyer avec précision. De plus, l’eau chaude ramollit les poils de votre barbe, ce qui facilitera le rasage en réduisant l’agressivité du passage. Plus souples, les poils se courberont au passage de la lame, ce qui évitera que la lame ne tire sur le poil et provoque une inflammation de la racine – et éventuellement provoquer une folliculite. La chaleur de la douche va aussi rendre votre peau plus élastique et faciliter encore une fois le passage du rasoir.

 

 

RÈGLE N°4 : FAITES DES GOMMAGES

 

Le gommage élimine les peaux mortes accumulées sur le visage, qui lors de la repousse empêchent les poils de sortir de la peau, et se transforment en poils incarnés. Vous devez effectuez votre gommage avant le rasage et non après, car les peaux mortes provoquent des irritations lors du rasage. Le gommage étant limité à deux fois par semaine maximum, utilisez une éponge konjac et un nettoyant doux les autres jours pour compenser l’agressivité du gommage. Et si vous avez la peau sensible comme moi, privilégiez des gommages doux. Je vous conseille notamment celui à l’argile blanche de Cattier pour peaux sensibles.

 

 

RÈGLE N°5 : ADOPTEZ L’HUILE DE RASAGE

 

Cette étape n’est pas obligatoire, mais peut être plus ou moins efficace en fonction de votre type de peau et de vos poils. L’huile de rasage prépare la peau et l’hydrate, mais elle ne remplace pas un produit de rasage : elle le complète. En plus de ramollir le poil, elle le fait également sortir droit pour éviter qu’il ne boucle et se transforme en poil incarné. Ce dernier problème concerne surtout ceux qui ont la barbe qui boucle, car le poil pousse en tire-bouchon. Il suffit s’en appliquer 2 gouttes sur l’ensemble du visage 10 minutes avant de vous raser. Ça vaut le coup d’essayer !

 

 

RÈGLE N°6 : SAVON, GEL, MOUSSE OU CRÈME DE RASAGE ?

 

Savon à barbe :

Le savon à barbe est la solution la plus économique et la plus naturelle. C’est le produit de rasage le plus ancien, et il est aujourd’hui utilisé par les adeptes du rasage traditionnel. Il n’est cependant pas conseillé pour ceux ayant la peau sensible étant donné qu’il ne possède pas de vertus hydratantes et réellement protectrices.

 

Mousse à raser : 

La mousse à raser est le produit le plus utilisé par les hommes pour se raser car il est peu cher et se trouve facilement en grande surface. Bien que facile à utiliser, ce produit reste malheureusement agressif et de qualité bon marcher.

 

Gel à raser : 

Le gel à raser (celui qui ne mousse pas à l’application) est un produit très intéressant car il reste transparent lors de l’application, ce qui permet d’être précis lors du rasage et d’éviter de faire des passages inutiles. Il permet aussi au rasoir de bien glisser. Je recommande ce produit aux hommes qui se taillent le contour de la barbe et qui cherchent ainsi de la précision.

 

Crème à raser :

La crème de rasage semble être aujourd’hui la plus efficace pour se raser, tant elle laisse un film protecteur sur la peau et l’hydrate à la fois pour réduire davantage les irritations. Elle mousse peu lors de l’application pour permettre d’être plus précis lors du rasage Son action protectrice est par ailleurs améliorée avec l’utilisation d’un blaireau. La crème est plus riche qu’une mousse à raser normale, mais le produit est bien évidemment plus cher. Il reste donc le plus efficace pour les peaux sensibles et les barbes dures. Pour les intéressés, je suis très satisfait de la crème à raser Êshave et je vous la recommande.

N’hésitez pas à laisser la crème de rasage agir 5 minutes avant de débuter votre rasage pour la laisser ramollir les poils et déposer la fine couche protectrice qui protégera votre peau lors du passage de la lame.

 

 

RÈGLE N°7 : UTILISER UN BLAIREAU

 

Le passage du blaireau sur la barbe assouplit tout simplement le poil, le redresse, et étale la crème de rasage bien autour, ce qui facilite le rasage et protège mieux toutes les parcelles de peau. Le mouvement circulaire lors de l’application permet d’effectuer une dernière exfoliation douce avant le rasage.

 

 

RÈGLE N°8 : CHOISISSEZ BIEN VOTRE RASOIR ET SES LAMES

 

On vous bourre le crâne avec des rasoirs à 5 lames pour un rasage doux et parfait ? Malheureusement, ce n’est pas toujours une bonne idée. Pour commencer, il faut trouver le rasoir qui vous convient et le rasoir à 5 lames n’est pas bénéfique pour tout le monde : certaines peaux ne supportent pas autant de passages d’un coup. Il faudra alors plutôt se tourner vers un rasoir de sûreté (aussi appelé rasoir de sécurité), pour un rasage plus traditionnel, car la lame est plus aiguisée et un seul passage est utile.

C’est aussi une très bonne alternative économique, vu le faible coût des lames. N’oubliez pas, il faut toujours utiliser une lame neuve, propre et tranchante. Une lame émoussée demandera plusieurs passages sur votre peau et l’agressera. Elle arrachera également votre poil au lieu de le trancher.

 

 

RÈGLE N°9 : RASEZ VOUS DANS LE SENS DU POIL

 

C’est un point paradoxal. En effet, je sais que se raser dans le sens du poil reviendrait à se raser à moitié, surtout pour les hommes avec une barbe épaisse : à la fin du rasage, on aperçoit en effet les poils à la surface de la peau. Mais c’est cette infime partie de poil qui dépasse qui lui permettra de ne pas se bloquer sous la peau et de se transformer en poil incarné. 

Pour ceux qui pensent déjà se raser dans le sens du poil, vous n’êtes peut être pas assez précis : au niveau du cou par exemple, les poils partent dans plusieurs directions différentes. C’est pour cela que les boutons sont toujours plus fréquents dans cette zone ! A titre d’exemple, je vous laisse contempler l’illustration du sens de mes poils de barbe pour que vous compreniez mon propos. 

Si jamais vous souhaitez avoir un rasage impeccable et effectuez le passage dans le sens inverse du poil, je vous recommande vivement de remettre une couche de mousse à raser (ou ce que vous utilisez) sûrement partie avec le premier passage. D’ailleurs n’appuyez pas trop fort sur le rasoir. Cela aura tendance à arracher les poils et donc traumatiser votre peau.

 

RÈGLE N°10 : RINCEZ VOUS À L’EAU FROIDE

 

Non, ce n’est pas agréable, mais l’eau froide resserre les pores de la peau que vous avez précédemment dilaté avec votre douche chaude. Le but de cette manœuvre est de rapidement bloquer l’accès aux bactéries. Une parties des boutons qui peuvent pousser après le rasage ne sont pas toujours dus à un poil incarné mais peuvent êtres aussi dus à l’infection d’une micro coupure ou simple irritation de la peau due au passage du rasoir.

 

RÈGLE N°11 : DÉSINFECTEZ VOTRE PEAU

 

Rien de mieux que la pierre d’alun pour désinfecter les micro coupures que vous avez provoqué sur votre peau et qui risquent de s’infecter et laisser de petits boutons. Pour ceux qui ne connaissent pas, la première utilisation peut paraître désagréable, mais on s’habitue avec le temps. Si vous sentez que votre peau picote au passage de la pierre, c’est que ça fonctionne ! La pierre d’alun désinfecte vos plaies, referme les pores de votre peau, et fait coaguler le sang. 

Directement après le rasage, ne vous essuyez pas le visage, passez directement la pierre d’alun sous l’eau puis appliquez la doucement sur tous les endroits ou le rasoir est passé sur votre peau. Puis laissez sécher à l’air libre. 

En conclusion, vous n’essuierez pas une seule fois votre visage lors de votre séance de rasage. De toute façon, ça ne ferait qu’irriter davantage votre peau, ou l’infecter si la serviette a déjà été utilisée. D’ailleurs messieurs, n’utilisez pas d’après rasage : ils sont pleins d’alcool, donc sont très mauvais pour une peau sensible comme la vôtre !

 

RÈGLE N°12 : CHOISISSEZ LE BON MOMENT POUR VOUS RASER

 

Beaucoup vous diront qu’il faut se raser le matin après la douche, car juste après le réveil, la circulation sanguine est encore endormie, ce qui évite les gros saignements si vous vous coupez. D’après mon expérience, le plus important n’est pas le matin ou le soir, mais bien après la douche.

Ceci dit, il y a une raison qui me pousse à vous inciter au rasage le soir : cela vous permet d’appliquer un masque hyper hydratant que vous laisserez agir toute la nuit sur votre visage. Un tel masque ne s’applique pas la journée, à moins que vous restiez enfermé chez vous tout le long vu le film très luisant qu’il dépose sur votre visage. D’ailleurs, le masque de nuit hydratant et repulpant de Sephora est parfait pour cette utilisation. Essayez le, vous risquez d’être surpris !

 

 

RÈGLE N°13 : RASEZ VOUS MOINS SOUVENT

 

Enfin, revoyez vos cycles de rasage. L’idéal serait de se raser un jour sur deux, et même de laisser la peau se reposer le week-end. Le rasage agresse la peau, ainsi que les produits supplémentaires que vous appliquez pour vous raser. Mais que les choses soient claires, ce n’est pas une raison pour vous d’arrêter de vous hydrater la peau tous les jours. Je le disais plus haut, une peau hydratée est une peau en forme moins sensible aux agressions extérieures, quelles qu’elles soient, comme le vent ou même le froid. A terme, vous verrez la différence.

 

RASAGE DE LA BARBE : CE QU’IL FAUT EN RETENIR

 

Si il y au moins deux points essentiels que vous devriez retenir de cet article, c’est de vous hydrater la peau tous les jours et d’appliquer le masque hydratant. Le second serait d’essayer un rasoir de sûreté et de revenir à un rasage plus traditionnel. Pour le reste, je vous laisse faire vos tests et découvrir ceux qui vous correspondent le plus. N’hésitez pas à me contacter sur Instagram si vous avez des questions ! Bon rasage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *